Tarte au citron

Temps à prévoir

  • Préparation : 10 min
  • Cuisson : 30 min

🍅 Ingrédients

Pour 6 personnes

  • 1 pâte brisée ou sablée
  • 3 citrons jaunes non traités
  • 1 citron vert
  • 125 g de sucre de canne
  • 50 g de beurre
  • 3 œufs
  • 1 c. à soupe bombée de Maïzena

🔪 Préparation

  1. Dérouler la pâte puis la piquer un peu partout à la fourchette ; la disposer sur le plat à tarte trous vers le bas ; placer quelques minutes au congélateur en conservant le papier de cuisson ; préchauffer le four à 200°C
  2. Laver puis râper le zeste des citrons jaunes, réserver ; presser ces citrons jusqu’à recueillir 15 cL de jus puis faire chauffer dans une casserole à léger frémissement
  3. Cuire la pâte à blanc : disposer des billes de céramique en surface (ou un fond de casserole adapté) par dessus le papier de cuisson puis enfourner 20 min à 180°C ; retirer les billes et le papier puis enfourner de nouveau pour 10 min ; démouler et réserver à refroidir sur une grille
  4. Pendant ce temps, préparer la crème de citron : dans un récipient, battre au fouet le sucre et les œufs avec vigueur jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux, ajouter ensuite les zestes et la Maïzena, bien mélanger puis incorporer le jus de citron chauffé en continuant de battre le tout
  5. Replacer dans la casserole à feu très doux et mélanger 2-3 min jusqu’à obtenir un léger épaississement ; hors du feu, incorporer le beurre en continuant de mélanger
  6. Disposer la crème sur la pâte cuite, égaliser la surface à l’aide d’une spatule puis saupoudrer de quelques zestes de citron vert ; réserver au réfrigérateur au moins une heure avant dégustation

🍷 Accord mets-vin

Un vin blanc sucré doté d’une belle trame acide accompagnera ce dessert à merveille en répondant à la fois au sucre et à l’acidité des agrumes, par exemple :

  • Un Coteaux-du-Layon de Loire à base de Chenin
  • Un Pacherenc du Vic-Bilh du Sud-Ouest à base de Gros et Petit Manseng
  • Pour le fun : Un Champagne demi-sec à dominante de Chardonnay

💡Remarques

  • Piquer la pâte et la cuire sous un poids permet d’éviter qu’elle ne boursouffle ; la placer au congélateur aide à ce qu’elle ne rétracte pas trop à la cuisson (à défaut, la placer au réfrigérateur) ; on la cuit à blanc car la crème n’ira pas au four, en finissant la cuisson à découvert afin que le fond cuise correctement
  • On appelle « blanchir les œufs » l’opération de mélange des œufs et du sucre, en référence à la couleur que prend alors le mélange
  • Démouler et réserver la pâte cuite sur une grille permet d’éviter qu’elle ne s’humidifie en dessous sous l’effet de la condensation

🎞 Vidéo

%d blogueurs aiment cette page :