Filet mignon de porc aux pruneaux

Temps à prévoir

  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 40 min

🍅 Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 1 filet mignon de porc
  • 100 g de pruneaux dénoyautés
  • 2 échalotes
  • 1/2 bouteille de vin blanc moelleux
  • 3 c.à.s. de crème fraîche épaisse
  • 1 c.à.c. de miel
  • 25 g de farine
  • 30 g de beurre

🔪 Préparation

  1. La veille, préparer une marinade composée des pruneaux, du vin blanc et d’un bâton de cannelle que l’on réservera au frais ; le lendemain, ôter le bâton de cannelle, filtrer et réserver le liquide et les pruneaux séparément ; éplucher et ciseler finement les échalotes, réserver 
  2. Dans une casserole chauffée, faire suer les échalotes 3-4 min dans une noix de beurre puis ajouter la marinade, porter à frémissement et laisser réduire de moitié (environ 15 min)
  3. Pendant ce temps, parer le filet mignon si nécessaire puis le trancher en biais et fariner légèrement les morceaux
  4. Les saisir dans une sauteuse beurrée à feu moyen sans les superposer, saler, poivrer ; ôter les morceaux et réserver 
  5. Dégraisser la sauteuse puis déglacer avec un peu de jus de marinade et reverser les sucs dans la casserole
  6. Hors du feu, ajouter le miel et la crème fraîche, mixer puis ajouter les pruneaux et replacer sur feu doux environ 15 min jusqu’à obtention d’un léger épaississement
  7. Verser la sauce et les pruneaux dans la sauteuse sur les morceaux de viande et replacer à feu doux et à couvert pour les réchauffer ; servir avec des pâtes fraîches

🍷 Accord mets-vin

Les vins rouges secs ou sucrés évoquant des notes de pruneau accompagneront ce plat à merveille ; un vin blanc moelleux peut aussi convenir pour jouer sur l’effet sucré-salé, par exemple :

  • Un Pomerol de Bordeaux à dominante de Merlot
  • Un Banyuls du Languedoc à dominante de Grenache
  • Un Alsace Pinot gris

💡Remarques

  • Pour la marinade, privilégier un vin demi-sec afin de pas trop alourdir la sauce, les pruneaux étant également bien sucrés
  • Trancher la viande de biais permet d’augmenter la surface de contact lors de la saisie et donc la création de sucs ; privilégier des morceaux épais afin que la viande conserve du moelleux à la dégustation
%d blogueurs aiment cette page :