Magret de canard sauce au miel

Temps à prévoir

  • Préparation : 10 min
  • Cuisson : 35 min

🍅 Ingrédients

Pour 2 personnes

  • 1 magret de canard
  • 10 cl de bouillon de bœuf
  • 2 c.à s. de miel
  • 2 c.à s. de vinaigre
  • 1 branche de thym
  • Sel, poivre

🔪 Préparation

  1. Parer le magret de l’excès de graisse, l’essuyer s’il est un peu sanguinolent puis l’entailler côté gras en formant un quadrillage en prenant bien soin de ne pas entamer la chair
  2. Dégraisser le magret en le faisant fondre côté gras dans une poêle à feu doux environ 20 min en débarrassant régulièrement le liquide ; préchauffer le four à 180°C
  3. Pendant ce temps, préparer la sauce au miel : faire chauffer le miel dans une casserole à feu moyen puis ajouter le vinaigre, laisser réduire de moitié puis ajouter le bouillon et le thym et continuer la réduction jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse ; réserver au chaud
  4. Monter la température de la poêle à feu moyen puis saisir le magret 3 min de chaque côté et enfourner pour 10 min à 170°C ; laisser le magret reposer au chaud dans le four éteint et porte entrouverte au moins 10 min
  5. Couper le magret en tranches et verser la sauce bien chaude ; déguster avec des pommes de terre sautées

🍷 Accord mets-vin

On choisira ici un rouge puissant bien charpenté et épicé pour accompagner le goût marqué de cette viande rouge :

  • Pour l’accord régional : Un Cahors du Sud-Ouest à base de Malbec
  • Un Minervois du Languedoc à dominante de Syrah et de Carignan
  • Un Pomerol de Bordeaux à base de Merlot et de Cabernet Franc

💡Remarques

  • Dégraisser le magret permet de n’avoir qu’une fine couche qui bien saisie pourra être mangée (la couche épaisse entière pouvant être un peu écoeurante) ; l’avantage de le faire à feux doux – en plus de maitriser la cuisson est que le gras pourra être réutilisé pour cuisiner, par exemple des pommes de terre sautées
  • Entailler le magret permet à la chaleur de mieux remonter dans les chairs…en plus d’être joli !
  • Il est crucial de laisser la viande reposer : cela permet au jus qui s’est concentré au centre de la pièce sous l’effet de la chaleur de se répartir de nouveau et obtenir ainsi une chair bien tendre
%d blogueurs aiment cette page :